Tag Archives: rendre grâce

Atelier « Je crée mon attrape-rêves » à l’Espace Jardiner ses Possibles

Semaine du 13 au 20 juillet 2019, au sein de l’Espace Jardiner ses Possibles.
2 heures par jour sur 5 jours ; 60 autres ateliers proposés.

Exemple d’attrape-rêves réalisés en cours d’atelier :

Read More

Atelier de Land-art à l’Espace Jardiner ses Possibles

Dans le cadre du Festival de la Nature et du Bien-vivre ensemble amusons-nous avec les matériaux que nous offre la Nature, jouons à créer avec ce que nous avons sous la main, sur la plage, dans la pinède, au potager…

Festival de la Nature et du Bien-vivre ensemble (flyer en PDF)

(suite…)

Read More

Atelier de Land-Art à l’Espace Jardiner ses Possibles

Dans le cadre du Festival de la Nature et du Bien-vivre ensemble amusons-nous avec les matériaux que nous offre la Nature, jouons à créer avec ce que nous avons sous la main, sur la plage, dans la pinède, au potager…

Festival de la Nature et du Bien-vivre ensemble (flyer en PDF)

(suite…)

Read More

rendre grâce

Après « admirer » et « s’étonner », avec ce « rendre grâce » (ou même rendre grâces comme l’a écrit Théodore Monod), on entre dans une notion de spiritualité. Que nous dit le Dictionnaire de l’Académie ? Grâce (5) : reconnaissance pour un bienfait, un don reçu ; témoignage de gratitude (s’emploie ordinairement dans ce sens avec le verbe Rendre).
Rendre grâce, c’est donc juste remercier, pas nécessairement un dieu quel qu’il soit ou un esprit, mais peut-être le soleil, les nuages et la mécanique astronomique qui viennent de nous régaler d’un magnifique coucher de soleil. Ça commence, il me semble, par prendre soi-même conscience du don, du bienfait que nous venons de recevoir. Et bien souvent gratuitement, gracieusement…

Read More

Land-art, s’exprimer dans et avec la Nature…

Même si la notion de land-art a été conceptualisée dans les années 60 seulement (sans doute dans le but de « vendre »…), il s’agit véritablement, pour moi, d’une pratique ancestrale qui peut se rattacher à plusieurs activités humaines. L’enfant qui joue sur la plage, créant des jardins merveilleux avec du sable, des coquillages et des plumes, ne fait-il pas de façon instinctive du « land-art » ? Nos ancêtres qui ont aligné des pierres à Carnac ou à Stonehenge, sans doute avec une intention d’ordre spirituel, ne faisaient-ils pas, à leur façon, du land-art ?

Plus qu’un véritable « art », peut-être s’agit-il en fait d’un ensemble de pratiques qui peuvent relever du simple amusement, du plaisir d’offrir étonnement ou émerveillement, d’un travail d’architecture avec le bois, la pierre, l’eau… , d’une célébration de la beauté et de la fragilité de la nature… (suite…)

Read More

citations préférées


« … mais […] qui s’en va […] l’œil bien ouvert, l’oreille aux aguets, la narine frémissante, la main prête à caresser le poli d’une graine, le velouté d’une feuille, le nacre d’un coquillage, la luisante écaillure du serpent, la courbe parfaite de cet os ramassé sur la plage ? Qui sait encore admirer, s’étonner, rendre grâces, en un mot : vivre ? ».
Théodore Monod, (1902-2000) in Et si l’aventure humaine devait échouer, Grasset, 2000

« Qu’est-ce que la vie ? C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit. C’est le souffle du bison en hiver. C’est la petite ombre qui court dans l’herbe et se perd au couchant ».
Crowfoot, (1821-1890), porte-parole des Blackfeet. (suite…)

Read More

attrape-rêves

l’attrape-rêves,
une approche du sacré

inspirée d’une tradition
amérindienne

cropped-cropped-cropped-dreamcatcher-aigle-loup-ours-bison21.jpg

Reprendre conscience de notre place dans l’Univers,
    Redécouvrir les cycles qui président à la Vie,
       Revisiter notre regard sur la Nature,
          Reproduire des gestes millénaires,
             Retrouver la voie de la Connaissance…

dreamcatcher3Fabriquer un dreamcatcher (ou capteur de rêves, attrape-rêves,…) n’est pas un acte anodin. C’est beaucoup plus qu’un simple bricolage créatif. C’est déjà entrer en douceur dans le monde du sacré et du symbolique, (re)prendre contact avec les éléments et la Nature, aller à la rencontre des forces qui régissent l’Univers et la Vie…
Au-delà des stages de fabrication de capteurs de rêves, je propose d’autres activités (land-art, marches de nuit, …) aux environs de Nîmes, souvent gratuites ou dans une approche « prix libre et conscient », permettant de développer un autre regard sur la Nature et la Vie.

La démarche proposée
dreamcatcher2Ma méthode de travail, peaufinée au fil des ans, s’appuie sur la lecture à voix haute de légendes amérindiennes fondatrices de la tradition du capteur de rêves, à laquelle j’ajoute une étude des aspects symboliques de la Roue-médecine. Les matériaux naturels, récoltés au cours d’une quête méditative, conduisent à des créations originales, fortes d’une grande implication personnelle, à la façon d’un mandala.

Je crée mon Attrape-rêves, le livre

Le cerceau, l’élément fondamental du dreamcatcher, sera bien sûr en bois. La branche sera prélevée dans le plus grand respect pour l’arbre (ou l’arbuste) qui donne ainsi une part de lui-même. Les fils du tissage et les textiles de décoration seront en fibres naturelles. Les plumes, dans la mesure du possible, seront offertes par la Nature, de même que les pierres, bois flottés et graines. Les perles seront le plus souvent issues de récupération de vieux bijoux. Ainsi, les attrape-rêves réalisés seront constitués principalement de matériaux d’origine végétale, minérale et animale à l’image de la tradition amérindienne. Bien sûr, chacun est libre d’ajouter des éléments manufacturés, si cela donne du sens à sa création (voir fournitures).

Le Land-Art
Travaillant essentiellement avec des matériaux issus de la Nature, avec toujours l’idée sous-jacente de rendre grâce à sa beauté et sa perfection, j’ai été naturellement attiré par la pratique du land-art. Je propose des ateliers, des stages d’une ou plusieurs journées. Les mots de Théodore Monod «admirer, s’étonner, rendre grâce, … vivre !» me servent de guide dans mon travail et mes propositions.

 >> les stages …

landart2

Read More