rendre grâce

Après « admirer » et « s’étonner », avec ce « rendre grâce » (ou même rendre grâces comme l’a écrit Théodore Monod), on entre dans une notion de spiritualité. Que nous dit le Dictionnaire de l’Académie ? Grâce (5) : reconnaissance pour un bienfait, un don reçu ; témoignage de gratitude (s’emploie ordinairement dans ce sens avec le verbe Rendre).
Rendre grâce, c’est donc juste remercier, pas nécessairement un dieu quel qu’il soit ou un esprit, mais peut-être le soleil, les nuages et la mécanique astronomique qui viennent de nous régaler d’un magnifique coucher de soleil. Ça commence, il me semble, par prendre soi-même conscience du don, du bienfait que nous venons de recevoir. Et bien souvent gratuitement, gracieusement…

About the Author: Jacques

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.